[Manga] Berserk – Tome 38

Guts et les siens ont triomphé du Dieu marin. Laissé aux portes de la mort pour avoir utilisé le pouvoir de l’armure du Berserk, Guts est sauvé par un mystérieux corps lumineux ainsi que par les Merrows. Accompagné de ces dernières, lui et ses compagnons se dirigent vers Elf Helm. Pendant ce temps, Rickert est sauvé par la nouvelle troupe du Faucon et se rend à Falconia…

Deux ans et demi ! C’est le temps qu’il aura fallu pour que ce tome 38 de Berserk débarque enfin entre nos mains. Par conséquent, inutile de dire que l’on attendait ce nouveau volume de pied ferme, surtout que la partie concernant le Dieu marin n’était pas irréprochable.

Le tome se concentre sur la découverte de Falconia par Rickert qui, malgré son admiration pour Griffith, se pose encore des questions sur ce qui s’est passé lors de l’Eclipse. C’est avec plaisir que l’on suit l’ancien membre de la troupe du Faucon au sein de cette ville démesurée et beaucoup trop parfaite pour être honnête, à l’image de son leader. Ce volume est aussi l’occasion de croiser quelques vieilles connaissances et de voir (enfin!) Guts et sa troupe poser un pied sur Elf Helm.

L'avis de Samanomatou :www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Berserk revient en force avec ce volume 38 vraiment très intéressant nous permettant d'en savoir plus sur la cité fantasmagorique de Griffith. Toutefois, Le désarroi nous rattrape à la fin de la lecture du manga, sachant très bien qu'il faudra attendre des mois pour connaître la suite!! Mais restons optimistes, il paraîtrait que Kentaro Miura va accélérer le rythme de parution de son œuvre phare...On croise les doigts!

Berserk Tome 38. Disponible depuis le 18/01/2017 dans la collection Seinen des éditions Glénat.

Samanomatou

Samanomatou est aussi connu sous le nom de « Mat le Génie » par-delà les 7 mers, ou plus sobrement comme « Le Furax ». Certainement l’un des gamers les plus acharnés et persistants que nous ayons rencontrés, il est capable de recommencer 4 millions de fois le même passage tant qu’il n’a pas atteint le summum de la perfection. Expert du lancer de Sixaxis, il est aussi un grand amateur de Platine, ou plutôt de « Plataing » comme on dit chez lui à Marseille. Pour lui, faire 120 fois le tour du bac à farine en sautillant sur les mains pour un trophée de bronze, ce n’est pas un problème. Un type cinglé comme ça, il nous le fallait dans la team ! Ses spécialités : le RPG, la baston et les jeux d’action en tous genres.

Les derniers articles par Samanomatou (tout voir)

Laisser un commentaire sur cet article :