[Manga] Bleach – Tome 57

Quilge a emprisonné Ichigo dans le Garganta ! Pendant ce temps, les Shinigamis tombent sans pouvoir rien faire contre la puissance écrasante des Stern Ritter. Alors que, depuis Soul Society, les voix de ses compagnons s’éteignent les unes après les autres, les flammes d’un homme se mettent à brûler haut…

Quelle claque ! Ce volume est sans aucuns doutes l’un des meilleurs de la série ! Alors qu’il y a quelques mois Bleach était encore enlisé dans la médiocrité, c’est une véritable résurrection de ce manga qui se déroule depuis le tome 55.

Le combat des Shinigamis contre les Quincys gagne en intensité, et les capitaines et vice-capitaines du Gotei 13 sont sacrément mal menés. Même Byakuya Kuchiki que l’on pensait intouchable se retrouve en mauvaise posture, son adverse utilisant son propre Bankai contre lui. Avec Ichigo bloqué dans le passage entre le Hueco Mondo et Soul Society, tout espoir de survivre à l’assaut des Quincys semble perdu ! Néanmoins, il ne faut pas oublier que les Shinigamis comptent dans leurs rangs des guerriers bien au-dessus du lot, à commencer par le général en chef du Gotei 13, Genryûsai Shigekuni Yamamoto, qui prend part au combat en s’attaquant directement au terrible Ywach, le leader du Vandenreich.

Au risque de me répéter, ce tome est une tuerie où l’on assiste à un des combats les plus dantesques du manga, servi une fois de plus par le trait époustouflant de Tite Kubo qui arrive à insuffler un dynamisme incroyable aux affrontements.

bleachtome57

Bleach Tome 57. A paraître le 05/03/2014 dans la collection Shônen des éditions Glénat.

Samanomatou

Samanomatou est aussi connu sous le nom de « Mat le Génie » par-delà les 7 mers, ou plus sobrement comme « Le Furax ». Certainement l’un des gamers les plus acharnés et persistants que nous ayons rencontrés, il est capable de recommencer 4 millions de fois le même passage tant qu’il n’a pas atteint le summum de la perfection. Expert du lancer de Sixaxis, il est aussi un grand amateur de Platine, ou plutôt de « Plataing » comme on dit chez lui à Marseille. Pour lui, faire 120 fois le tour du bac à farine en sautillant sur les mains pour un trophée de bronze, ce n’est pas un problème. Un type cinglé comme ça, il nous le fallait dans la team ! Ses spécialités : le RPG, la baston et les jeux d’action en tous genres.

Les derniers articles par Samanomatou (tout voir)

Laisser un commentaire sur cet article :