[Manga] One Piece – Tome 82

Alors que nos héros élaborent un plan pour empêcher le mariage de Sanji et tenter de récupérer leur ami, le mystère se lève sur le clan Kozuki…Maintenant au courant de l’incroyable vérité, l’équipage de Chapeau de paille décide de se concentrer sur les quatre Empereurs.

Ce volume de One Piece, proposant un peu moins de baston que le précédent, n’en est pas moins intéressant avec des révélations faisant grandement avancer la trame du manga. En effet, pour la première fois depuis les début de l’aventure, nos héros découvrent des indices d’une importance capitale dans leur quête du fameux One Piece. Néanmoins, pour mettre la main sur ce dernier, la confrontation contre les plus puissants pirates semble inévitable. En outre, Luffy se dirige vers l’île de Big Mom afin de lui faire sa fête et retrouver Sanji.

L'avis de Samanomatou :www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Eiichiro Oda continu sur sa lancée avec un tome dans la lignée du précédent. La trame de One Piece avance à grands pas et les prochains affrontements contre les quatre Empereurs s'annoncent explosifs

One Piece Tome 82. Disponible depuis le 19/04/2017 dans la collection Shônen des éditions Glénat.

Samanomatou

Samanomatou est aussi connu sous le nom de « Mat le Génie » par-delà les 7 mers, ou plus sobrement comme « Le Furax ». Certainement l’un des gamers les plus acharnés et persistants que nous ayons rencontrés, il est capable de recommencer 4 millions de fois le même passage tant qu’il n’a pas atteint le summum de la perfection. Expert du lancer de Sixaxis, il est aussi un grand amateur de Platine, ou plutôt de « Plataing » comme on dit chez lui à Marseille. Pour lui, faire 120 fois le tour du bac à farine en sautillant sur les mains pour un trophée de bronze, ce n’est pas un problème. Un type cinglé comme ça, il nous le fallait dans la team ! Ses spécialités : le RPG, la baston et les jeux d’action en tous genres.

Les derniers articles par Samanomatou (tout voir)

Laisser un commentaire sur cet article :