Naruto : Clash of Ninja European Version

Quelques mois après la sortie de Naruto Gekito Ninja Taisen, le cube de Nintendo accueille le deuxième volet du jeu de baston du jeune ninja de Konoha. Si le précédent épisode avait séduit les fans malgré quelques défauts évidents, ces deniers seront ravis de constater que Naruto II a bénéficié de quelques améliorations notoires. Voyons ensemble si le jeu est à la hauteur de ce que l’on attend de lui.

On prend les mêmes et on recommence…

Techniquement parlant, Naruto II est IDENTIQUE en tous points à son grand frère (voir le test de Naruto Gekito Ninja Taisen). On retrouve les mêmes graphismes (splendides) en cel-shading, une animation impeccable et fidèle à l’anime, les voix originales, les musiques envoûtantes aux sonorités typiquement japonaises, et bien entendu, les personnages ultra charismatiques de l’univers de Naruto. De même, le gameplay n’a pas changé d’un pouce : un bouton pour attaquer, un autre pour les projectiles et le ninjutsu, un troisième pour les projections et un dernier pour les attaques spéciales. Le jeu se veut toujours autant basé sur l’esquive et la contre-attaque. Ainsi, les fans de la première heure ne seront pas dépaysés.

Le soft reprenant cette fois-ci l’histoire et les personnages des trois premières saisons de l’anime, quelques coups supplémentaires viendront renforcer les palettes déjà fournies de nos héros favoris, et, comble du bonheur, de nouvelles figures ont rejoint les rangs des combattants sélectionnables. En effet, pas moins de 22 personnages vous prêtent leurs talents ; les 8 protagonistes du premier opus répondent toujours présents, et ceux-ci seront accompagnés par Ino, Shikamaru, Hinata, Neiji, Kiba, Gaara, Kankuro, Orochimaru et encore d’autres personnages cachés. Malgré tout, certains personnages nous font toujours défaut, comme par exemple Anko ou Jiraya (on aurait préféré disposer de ces derniers à la place de Akamaru ou Karasu, la marionnette de Kankuro), mais on reconnaîtra qu’un effort a été fait à ce niveau.

     

Patience et longueur de temps…

… vous rapportent de l’argent ! Pourquoi cette phrase stupide ? Tout simplement parce que Naruto II dispose de plusieurs rubriques et bonus cachés dont vous pourrez bénéficier uniquement en réunissant suffisamment d’argent pour vous les acheter. Ainsi, le jeu vous récompense à chaque fin de combat (mené en mode versus ou story) par une prime variable (de 200 à 400 yens). Ensuite, libre à vous de dépenser votre butin comme il vous plaît dans le magasin de Anko, où vous trouverez divers items intéressants à vous procurer (souvent à des prix assez élevés, voire exorbitants pour les derniers personnages cachés). Au fur et à mesure de votre évolution dans le jeu, Anko vous proposera des chapitres supplémentaires pour le mode story, des personnages bonus, des options spéciales pour le mode versus, le mode « omake » et ses divers menus de renseignements sur les persos et ses sound tests, etc… Cela vous donnera encore et toujours envie de combattre afin de débloquer tous les bonus possibles, et je peux vous assurer qu’il y a de quoi vous tenir de longues heures en haleine…

     

Un fun hors du commun

Mais bien entendu, la durée de vie conséquente du soft n’est pas uniquement due à cette quête des bonus cachés. Mis à part les modes de jeu classiques pour un soft de combat (story, arcade, versus et practice) Naruto II bénéficie d’un atout majeur : le mode versus peut se jouer de 1 jusqu’à 4 participants (humains ou contrôlés par l’ordinateur). C’est là que le fun prend toute son étendue, et que même les plus réticents vont pouvoir s’amuser un maximum, d’autant plus que la relative rapidité de prise en main des commandes facilite grandement l’immersion dans le jeu. Vous vous retrouvez donc à 4 sur le « ring » et à l’aide du bouton « Z », vous choisissez la cible que vous avez décidé de marteler. Le dernier survivant au massacre a gagné le round comme vous pouvez le deviner. Le mode 4 joueurs est définitivement l’attrait principal du soft, autrement celui-ci n’innove pas beaucoup par rapport à son grand frère. Le jeu reste assez facile, mais son gameplay jouissif et le fun qu’il procure en font un hit incontournable pour tous les fans de la série.

     

En bref, si vous avez aimé Naruto Gekito Ninja Taisen et que vous ne lui avez trouvé pour seul défaut que le faible nombre de persos jouables, foncez sur ce soft, vous ne le regretterez pas. Grâce à son mode 4 joueurs et ses 22 combattants, Naruto II vous replongera dans l’ambiance du manga animé avec un fun incommensurable !

X-Fab

X-Fab est ainsi surnommé car il a passé de longues années au département des affaires non classées du FBI, en compagnie de Mulder et Scully… en tant que pièce à conviction. Persuadé d’avoir été enlevé par des ET, et clamant haut et fort qu’ils l’ont torturé en lui passant la musique de Tetris en boucle durant des semaines, il sait qu’il est différent des autres. Il prétend que son contact avec des entités paranormales lui a alloué des pouvoirs surhumains : ses pouces seraient cent fois plus rapides et puissants que ceux du commun des mortels. En quête de pouvoir, il réunit une équipe d’exception sur WebOtaku afin de convertir l’humanité à la cause des loisirs geek. Ses spécialités : le RPG, le Survival-Horror, l’action-aventure, la baston, les jeux musicaux, et les cernes sous les yeux.

Les derniers articles par X-Fab (tout voir)

Laisser un commentaire sur cet article :