[Manga] One Piece – Tome 70

Alors que l’équipage est sur le point de s’échapper du laboratoire, César opère une prodigieuse transformation. Luffy parviendra-t-il à réduire à néant les ambitions de son adversaire ?! Il faudra aussi compter sur Doflamingo, le grand corsaire qui tire les ficelles, dont l’apparition bouleverse la donne. Les aventures de Luffy à la poursuite du One Piece continuent !

Ce volume de One Piece marque la fin de l’arc Punk Hazard avec pour commencer, la fin du combat de Luffy contre César Clown. Si encore une fois on assiste à un joyeux bordel, où l’on n’arrive pas toujours à suivre tellement y’en a partout, ce tome est surtout l’occasion d’entrevoir la puissance de l’effroyable Grand Corsaire Doflamingo, et d’assister à la réapparition d’un personnage que l’on n’avait pas vu depuis des lustres.

Au final, Eiichiro Oda nous offre un volume sympa, même si on aimerait bien que la trame de son manga s’accélère un peu. Néanmoins, ce tome 70 marque quelques changements majeurs dans l’univers de One Piece, dont les conséquences devraient nous tenir en haleine pendant encore longtemps .

one-piece-tome-70-couv

One Piece Tome 70. Disponible depuis le 02/04/2014 dans la collection Shônen des éditions Glénat.

Samanomatou

Samanomatou est aussi connu sous le nom de « Mat le Génie » par-delà les 7 mers, ou plus sobrement comme « Le Furax ». Certainement l’un des gamers les plus acharnés et persistants que nous ayons rencontrés, il est capable de recommencer 4 millions de fois le même passage tant qu’il n’a pas atteint le summum de la perfection. Expert du lancer de Sixaxis, il est aussi un grand amateur de Platine, ou plutôt de « Plataing » comme on dit chez lui à Marseille. Pour lui, faire 120 fois le tour du bac à farine en sautillant sur les mains pour un trophée de bronze, ce n’est pas un problème. Un type cinglé comme ça, il nous le fallait dans la team ! Ses spécialités : le RPG, la baston et les jeux d’action en tous genres.

Les derniers articles par Samanomatou (tout voir)

Laisser un commentaire sur cet article :