Persona 3 FES

p3fes

L’une des grandes surprises de la fin de vie de la PlayStation 2 fut sans aucun doute le succès international de Persona 3, l’O.V.N.I. de la saga MegaTen dont on vous a largement vanté les qualités. Car si le titre mérite certainement un tel engouement, il faut reconnaître que sa distribution en Europe tient du miracle ! Aux Etats-Unis, l’effervescence des « RPGamers » autour du jeu a même permis à Atlus de risquer la sortie de sa version améliorée, Persona 3 FES. Le genre d’initiative inconcevable jusqu’ici, et que l’on aimerait voir arriver plus souvent avec d’autres éditions « international » ou « final mix »… Et devinez quoi ? FES débarque bientôt en France !

FEStival ?

 p3fep2027Alors Persona 3 FES, c’est quoi au juste ? Eh bien, il s’agit de la volonté d’Atlus et Katsura HASHINO (le réalisateur) de remercier les joueurs en transformant leur bébé en un véritable festival. Dans cette optique, et à la manière de Square-Enix avec ses éditions Directors’Cut en pagaille, les créateurs nous proposent une mouture bonifiée de nombreux ajouts censés combler tous nos fantasmes de fanboy. Si ces derniers consistent pour la plupart en des greffes de scènes bonus ou d’options de gameplay à l’aventure originale, on retrouve par ailleurs un pan complet de scénario supplémentaire détaillant « l’après Persona 3 ».

p3fep2023En lisant ceci, les inquiets ont d’ores et déjà pu se rassurer quant au format de la galette. En effet, Atlus USA a choisit de distribuer la version intégrale de FES, et non le simple append disc qui comprenait uniquement la partie indépendante du synopsis inédit. Vous pourrez donc vous ruer sur ce disque sans craindre un quelconque défaut de fonctionnement si vous ne possédez pas encore Persona 3.

Yourself

p3fep2026Le jeu est scindé en deux parties : les épisodes The Journey et The Answer (respectivement Yourself et Aegis dans la version japonaise). The Journey n’est ni plus ni moins que la trame originale de Persona 3, agrémentée d’une multitude d’éléments annexes offrant une nouvelle jeunesse à l’épopée. Ces améliorations incluent la possibilité de créer 23 personae inédites, de forger des armes, de mener à bien un nouveau S-Link baptisé “Aeon”, d’emmener promener Koromaru (dans le but de trouver des items par exemple), d’accomplir de nouvelles quêtes pour Elizabeth, ou bien de porter des costumes modifiant l’apparence des persos. Plus important encore, la présence de scènes cinématiques « secrètes » divulguant de précieuses informations sur nos héros. Tantôt comiques, tantôt attendrissantes, ces séquences confèrent une réelle plus-value au scénario ; nous retiendrons surtout les passages développant la relation poignante entre Junpei et Chidori.

p3fep2006D’autre part, les surhommes ayant jugé le jeu trop facile esquisseront probablement un sourire perfide devant le mode Hard incorporé en prime… Autrement, la mécanique du soft reste identique à quasiment tous les points de vue : la journée, vous tissez des liens sociaux (désormais facilités par quelques modifications bienvenues), et la nuit vous traînez vos guêtres dans le Tartarus. Toujours le même emploi du temps très chargé !

Ceci dit, malgré toute l’originalité dont font preuve les divers bonus additionnels, ce remix n’est pas foncièrement révolutionnaire. Il ne mérite pas vraiment que l’on y revienne une fois Persona 3 récemment bouclé, sauf si vous faites partie des fans absolus de MegaTen désireux de découvrir chaque recoin du titre. D’autant que les sauvegardes « en cours de route » demeurent incompatibles entre les deux versions. Ne basez donc pas votre achat uniquement sur les ajouts de la quête principale, mais plus sur l’intérêt de l’épisode The Answer.

Aegis

p3fep2022Incontestable bienfait de cet add-on, la partie totalement exclusive à FES marque l’arrivée d’un personnage jusqu’ici inconnu : Metis. Cet androïde de la même espèce qu’Aegis fait irruption dans le dortoir des S.E.E.S. le 31 mars 2010 à minuit (soit presque un mois après la fin de P3) alors que la journée suivante refuse de démarrer, et entame un combat contre les pensionnaires. S’ensuit une hécatombe à l’issue de laquelle Metis explique que le temps s’est retrouvé figé, et que la brigade anti-shadows s’avère liée de très près à ce phénomène. Pour couronner le tout, le bâtiment se révèle complètement scellé. Leur seul moyen de faire la lumière sur ces événements troublants reste de s’engouffrer dans une faille spatio-temporelle située dans le salon… Je m’arrêterai là dans le résumé du synopsis, afin de préserver votre surprise (d’où l’absence de toute capture d’écran compromettante).

p3fep2028Le contexte scénaristique de l’épisode impose d’inévitables restrictions au gameplay ; ne pouvant s’aventurer à l’extérieur, nos amis n’ont plus accès aux S.Links ou aux activités auxiliaires. En outre, le persona compendium a également disparu. En ressort un aspect Dungeon-RPG prépondérant et une difficulté accrue, ce qui peut constituer deux contraintes non négligeables selon le public. Fort heureusement, l’intrigue intense et le charisme de Metis prennent le pas sur ces lourdeurs potentielles, procurant au joueur l’insoutenable envie d’en savoir plus tout au long des trente heures que dure The Answer. C’est bien simple, si vous souhaitez obtenir de vraies réponses sur la conclusion de Persona, vous vous devez de plonger dans FES (en tout bien tout honneur…) !

Fais gaffe à tes FES !

p3fep2005Avis à ceux qui ont poussé Persona 3 jusque dans ses derniers retranchements : si vous espériez bénéficier de tous les avantages du new game + proposé dans ce dernier (c’est-à-dire récupérer votre bourse, votre équipement et votre niveau d’expérience) en chargeant votre sauvegarde ultime, vous risquez d’être déçu. Entamer une nouvelle partie avec votre « clear save » de l’épisode original ne vous permet ici que de profiter de l’avancée de vos statistiques de courage, charm et academics, ainsi que de votre persona compendium et autres Fusion Spells. En revanche, en terminant à nouveau l’épisode « The Journey » sur FES, le vrai new game + devient disponible.

La version originale proposait environ 70 heures de jeu en ligne droite, et 150 heures pour qui souhaitait retourner l’intégralité des possibilités. Cette édition rallonge la quête principale d’environ 10 heures, et comporte un scénario bonus de 30 heures. Il y a de quoi faire… Plus qu’un simple add-on, FES apporte donc une véritable bouffée de fraîcheur à Persona 3, aussi bien en terme de fan service qu’au niveau des compléments dans le gameplay ou l’histoire. Si vous n’avez pas encore franchi le pas, c’est définitivement cette mouture qu’il vous faut !

Vous retrouverez l’intégralité de l’article original dans le magazine Role Playing Game n°9 (Juillet/Août 2008), ainsi que des illustrations inédites, et plein d’autres informations exclusives.

X-Fab

X-Fab est ainsi surnommé car il a passé de longues années au département des affaires non classées du FBI, en compagnie de Mulder et Scully… en tant que pièce à conviction. Persuadé d’avoir été enlevé par des ET, et clamant haut et fort qu’ils l’ont torturé en lui passant la musique de Tetris en boucle durant des semaines, il sait qu’il est différent des autres. Il prétend que son contact avec des entités paranormales lui a alloué des pouvoirs surhumains : ses pouces seraient cent fois plus rapides et puissants que ceux du commun des mortels. En quête de pouvoir, il réunit une équipe d’exception sur WebOtaku afin de convertir l’humanité à la cause des loisirs geek. Ses spécialités : le RPG, le Survival-Horror, l’action-aventure, la baston, les jeux musicaux, et les cernes sous les yeux.

Les derniers articles par X-Fab (tout voir)

Laisser un commentaire sur cet article :