[Preview] Metal Gear Rising : Revengeance – Le Blade Mode

Konami nous a offert l’opportunité d’essayer le jeu d’action le plus prometteur du moment. Confié aux équipes de Platinum Games, Metal Gear Rising : Revengeance s’annonce particulièrement explosif.

preview-metal-gear-rising-revengeance-02Ce spin-off a connu un parcours chaotique, mais grâce à un soutien inattendu, nous pourrions être face à une bonne, voire excellente, surprise. Disons plutôt une demi surprise, car lorsque l’on sait que le projet passe aux mains des auteurs de Bayonetta et Vanquish, on s’attend forcément à quelque chose de lourd. Et les quelques minutes passées sur cette démo étaient loin de refroidir nous ardeurs. Pourtant, celle-ci s’est avérée plutôt brève : il s’agissait en fait d’une session de VR Training à la MGS mais dans un « vrai » décor, conçue pour aider le joueur à se familiariser avec les commandes du jeu. Le premier élément présenté n’était autre que la feature clé de MGR, le Blade Mode. Celui-ci permet tout simplement de trancher ses ennemis, et même certains éléments du décor, comme bon vous semble. Pour activer le Blade Mode, il suffit d’appuyer sur la touche L2 / LT : l’action sera alors ralentie, et vous n’aurez plus qu’à viser à l’aide du stick gauche et orienter votre lame avec le stick droit avant de relâcher celui-ci pour découper votre cible. Ce système demandera un peu de pratique avant d’être maîtrisé à la perfection, mais il a le mérite d’être d’une précision diabolique. Il est possible de découper une pastèque (les fameuses pastèques de l’E3) en tranches, ou de neutraliser un ennemi tenant un otage sans blesser l’innocente victime. Cela peut s’appliquer en de nombreuses situations et dans gaming-metal-gear-rising-revengeance-screenshot-1des buts divers. Vous pouvez par exemple découper la base d’un échafaudage de manière à ce qu’il s’effondre afin de créer une diversion. Mais le nombre d’éléments à trancher est naturellement limité. D’une part, pouvoir découper n’importe quoi n’importe comment rendrait tout obstacle inefficace et par conséquent la progression trop facile. D’autre part, des contraintes techniques sont naturellement entrées en ligne de compte. Le joueur doit, par ailleurs, apprendre à gérer la batterie de sa lame – celle-ci se vide lorsque le Blade Mode est actif, et une fois à sec, il est impossible de ralentir l’action, ce qui rend le sabre moins efficace.

Tu veux la (metal) guerre ?

Metal-Gear-Rising-Revengeance-tips-1096049En dehors du Blade Mode, on trouve également un système de combo classique, avec une touche d’attaque rapide et une touche d’attaque puissante, ces dernières permettant au passage de remplir la jauge du Blade Mode, mais aussi le Ninja Run. Cette aptitude permet à Raiden, le héros de ce spin-off, de courir en déviant les éventuels tirs ennemis, de franchir différents obstacles de manière automatique et même de sauter de missiles en missiles si besoin est. En signe de fidélité à l’ADN de la série originelle, ce volet propose également un soupçon d’infiltration : il est occasionnellement possible de surprendre un adversaire et d’effectuer un stealth kill en bonne et due forme. Si vous parvenez à vous faufiler dans le dos d’un ennemi, une action contextuelle pourra être lancée en pressant Triangle + Rond / Y + B simultanément, et vous aurez éliminé votre victime dans la plus grande discrétion.  Seulement, cette éventualité ne semble être qu’une option puisque notre ninja cybernétique paraît assez fort pour annihiler n’importe quelle menace en l’attaquant de front, quelque soit le nombre et la taille des opposants qui se présentent face à lui. Cette combinaison de boutons pourra tout de même se montrer utile en d’autres occasions. Pressez les deux touches après un combo (lorsqu’une indication à l’écran apparaît, comme pour les Torture Attack de Bayonetta) et une courte séquence de finish s’initiera. Vous enverrez alors votre ennemi dans les airs pour ensuite le découper en petits dés. Les possibilités entrevues lors de cette trop courte démo nous laissent envisager le meilleur, mais il reste encore tant de choses à découvrir… Notamment le scénario et la manière dont ce spin-off s’intègre dans la trame de Metal Gear. Février 2013 semble tellement loin !

Difficile de rester de marbre devant Metal Gear Rising Revengeance lorsque l’on est un fan de jeu d’action à la japonaise. La prochaine production de Platinum Games semble avoir toutes les qualités que l’on recherche, témoignage d’un savoir-faire inimitable. Certes, la saga d’origine apparait au premier abord comme dénaturée, mais rappelez-vous les nouvelles scènes de MGS : The Twin Snakes, dignes des films d’action les plus délirants ; MGR se présente donc comme une suite spirituelle.

Ben

Ben, c’est un peu notre grand sage à nous. Vivant en marge de la société, loin, très loin au fin fond de sa Picardie natale, il est sans arrêt à la recherche de nouvelles techniques pour perfectionner son art du combo parfait. Grand amateur de chemises exotiques et de bretzels, lui seul connait les arcanes du Basara ultime. C’est la raison pour laquelle personne, non personne ne le traite de mauviette. On sait très bien que derrière ce visage empli de douceur et de gentillesse se cache une bête féroce prête à nous placer un Guard Impact suivi d’un infini garanti.

Ses spécialités : l'action (décomplexée !), la baston, les Beat’em All, les jeux musicaux, et les simulations sportives.

Les derniers articles par Ben (tout voir)

Laisser un commentaire sur cet article :