SEGA et Deep Silver éditeront Yakuza Kiwami sur PS4 – Bande-annonce

En 2005, une légende est née sur PlayStation 2 : celle de Kazuma Kiryu, le Dragon de Dojima, dans le tout premier Yakuza. 11 ans plus tard, une toute nouvelle génération de joueurs va pouvoir faire l’expérience de l’action dramatique de la série Yakuza avec un remake intégral exclusivement sur PlayStation 4, Yakuza Kiwami. Et il s’agit bel et bien d’un remake intégral « extrême », comme veut le dire le mot « kiwami » en japonais : le jeu comprend de nombreuses nouvelles fonctions et du contenu supplémentaire, et va bien au-delà de ce qu’on attend généralement d’une remasterisation HD d’un jeu original.

Kiwami intègre ainsi beaucoup plus d’éléments scénaristiques que le jeu PS2, de nouvelles distractions à Kamurocho, des quêtes secondaires supplémentaires, des mécaniques de jeu et de combat améliorées, et bien plus encore. Pour couronner le tout, Yakuza Kiwami sera disponible à la fois en boîte et en téléchargement, et pour la première fois en Occident, tous les dialogues japonais d’origine seront intégralement réenregistrés. Le jeu sera édité en Amérique par SEGA et en Europe par Deep Silver, à l’été 2017.

Kiwami relate l’arc original de Yakuza. Au début du jeu, le protagoniste de l’histoire, Kazuma Kiryu, est injustement accusé du meurtre du patriarche de sa famille et jeté en prison. Pour compliquer encore les choses, durant les 10 ans qu’il passe derrière les barreaux, Kiryu est non seulement banni des Yakuza par son clan, mais 10 milliards de yens disparaissent du trésor du clan. Un malheur n’arrivant jamais seul, la petite amie de Kiryu a également disparu. Toute la pègre japonaise est à la recherche de l’argent disparu, et Kiryu est livré à lui-même. Alors qu’il essaie de retrouver la trace de sa petite amie, il rencontre une orpheline, Haruka. Plongé dans un monde d’intrigues et de trahisons, Kiryu ne s’arrêtera devant rien pour laver son honneur.

Caractéristiques de Yakuza Kiwami  :

  • Des tonnes de nouveaux contenus –Kiwami n’est pas une simple remasterisation graphique. Vous y découvrirez notamment près de 30 minutes de cinématiques nouvelles, qui permettent de mieux saisir l’intrigue du jeu et qui ajoutent des passerelles avec la préquelle de la série, Yakuza 0. Et ce n’est pas tout : nouvelles distractions (course Pocket Circuit, MesuKing: Battle Bug Beauties, nouvelles hôtesses et bien plus encore), quêtes secondaires et amélioration des mécaniques de combat donnent vie à un Yakuza largement enrichi sur console de dernière génération.
  • Pour le plaisir des novices comme des vétérans – Yakuza Kiwami est la passerelle ultime vers la série : les novices et ceux qui ont débuté avec Yakuza 0 pourront y retrouver des contrôles de jeu précis, une localisation exceptionnelle signée SEGA et un solide point d’entrée vers la série Yakuza. Les fans de longue date retrouveront quant à eux Kamurocho et le scénario d’origine, mais aussi de nombreux contenus supplémentaires et une mise à jour graphique époustouflante.
  • Salut, c’est moi : Majima ! – Nouveauté ajoutée dans Kiwami, le système « Majima est partout » permet au borgne fou de la série de défier Kiryu en combat au moment où il s’y attend le moins. Préparez-vous à des surprises époustouflantes, restez sur vos gardes et soyez toujours prêt à vous défendre contre le principal rival de Kiryu.
  • Un remake intégral – Kiwami a été redéveloppé intégralement en HD, avec des dialogues japonais ré-enregistrés par les acteurs d’origine, et en étant spécifiquement optimisé en 1080p/60FPS pour la PlayStation 4. Et comme le veut la tradition SEGA pour la série Yakuza, le jeu sera disponible en Occident aussi bien en boîte qu’en téléchargement.

Yakuza Kiwami sera disponible sur PlayStation 4 à l’été 2017. En complément de Yakuza 0, il constitue un excellent point de départ pour tout ceux qui avaient entendu parler de la série mais ne s’y étaient jamais essayé. Il préserve tout le charme à l’ancienne des beat’em up de l’époque PS2, mais y ajoute une trame dramatique passionnante, ponctuée par la vie bouillonnante de Kamurocho (le quartier fictif de Tokyo où se déroule le jeu), qui offre toutes les distractions qu’on peut attendre d’un tel endroit. Le PEGI du jeu n’a pas encore été évalué.

Shurelia

Telle une magical girl, Shurelia est dotée d’un pouvoir très particulier : le temps et la fatigue n’ont pas d’emprise sur elle. Quand elle n’est pas en train d’écumer le monde virtuel à la recherche d’infos croustillantes, elle parcoure les terres de dizaines de RPG dans le but de sauver l’univers plusieurs fois par jour. Et tout ça depuis chez elle, en Isère. Son secret ? Elle ne dort pas. Et si jamais son côté humain venait à prendre le dessus le temps d’une petite sieste, elle a dressé ses chats pour taper au clavier à sa place et assurer l’actualité sur WebOtaku. Sa spécialité : le RPG.

Laisser un commentaire sur cet article :