[TEST] Odin Sphere Leifdrasir

Odin Sphere Leifdrasir (bientôt disponible en France sur PS4 et PS Vita) est le remake du jeu de VanillaWare sorti sur PS2 en 2007. Graphismes en HD, gameplay retravaillé, contenu supplémentaire, les studios ne se sont pas moqués de nous. Ils ont même inclus le jeu d’origine en HD ! Que demande le peuple ?

Come to me Dark Warriors, battle awaits us

06Odin Sphere propose d’incarner cinq guerriers d’origines différentes au cours du jeu ; de la valkyrie jusqu’au chevalier des ombres, en passant par une fée, la diversité est au rendez-vous. L’aventure commence aux commandes de Gwendolyn, valkyrie de son état et fille du souverain Odin, qui a juré de venger la mort de sa sœur tombée au combat. Puis, une fois le premier récit terminé, on enchaîne au fur et à mesure avec les autres personnages, chacun possédant ses propres raisons de livrer bataille.

03Classique mais efficace, la trame propose une narration découpée en fonction de 5 points de vue différents. Les héros, tous très charismatiques, bénéficient chacun d’une portion d’histoire propre qui complète le puzzle. Et malgré l’aspect « mignon » en décalage avec le côté dramatique, l’alchimie fonctionne ! Pour compléter ce background déjà fascinant, le soft jouit d’un cachet visuel splendide. L’animation déboîte et la 2D absolument splendide met aussi bien en valeur les superbes décors que les héros classes et attachants. Le génial chara design est signé George Kamitani (l’un des fondateurs de VanillaWare). Enfin, l’atmosphère d’Odin Sphere ne serait pas si envoûtante sans les magnifiques compositions de Hitoshi Sakimoto (FFXII, FF Tactics, Vagrant Story…). On retrouve sa patte unique dans des mélodies capables de nous transporter dès les premières notes.

Odin Circle ou Odin Sphere ?

05Si la version originale du jeu a connu un joli succès d’estime, il faut avouer que son gameplay ne se laissait pas appréhender facilement. Depuis, Muramasa et Dragon’s Crown sont passés par là, et on sent que les studios ont mis à profit leur savoir-faire afin d’insuffler à ce remake la même énergie, le même dynamisme (en particulier au travers des combos aériens) et une plus grande accessibilité. On retrouve néanmoins un squelette similaire, à savoir des stages à scrolling horizontal qui forment une boucle pouvant s’arpenter dans un sens comme dans l’autre.

04On y affronte une ou plusieurs salves d’ennemis lors de combats nerveux à souhait, comme dans les meilleurs beat’em all 2D. Pour nous aider dans notre quête, on dispose d’une arme spéciale et de sorts magiques (chaque personnage possède un style de combat spécifique et ses propres combos/compétences). A la fin de chaque épreuve, une note est attribuée en fonction de notre prestation (de laquelle dépend la récompense), puis l’accès aux maps suivantes se débloque jusqu’aux boss souvent impressionnants.

Mixage, jardinage, stockage

12A-RPG oblige, les personnages augmentent de niveau au fil de l’aventure. Sauf qu’ici, l’expérience s’engrange en particulier grâce à la nourriture. Vous avez deviné : la botanique et l’alchimie sont encore de la partie. Il est à nouveau possible de planter des graines qui donnent naissance à des fruits pouvant être consommés pour gagner de l’exp. Seulement voilà, pour grandir, ces plantes ont besoin de particules d’énergies qui s’échappent des cadavres de vos ennemis (les phozons), sachant que celles-ci servent aussi à déverrouiller des aptitudes dans l’arbre de compétence. Le choix cornélien de choisir comment dépenser ses précieux phozons nous revient, tout comme la gestion stratégique de l’inventaire induite par la petite taille de la besace en comparaison de la masse d’items à stocker.

L'avis de X-Fab :www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Leifdrasir est la version deluxe que l'on était en droit d'attendre pour un titre tel qu'Odin Sphere. Ce remake a notamment permis de redynamiser les combats, ce qui pêchait un peu dans la mouture d'origine quand on compare avec Muramasa ou Dragon's Crown. L'ensemble, déjà fort plaisant à la base, gagne ainsi en nervosité, mais aussi et surtout en confort de jeu. Dans la droite lignée des récents titres VanillaWare, il s'agit une nouvelle fois d'un bijou du genre RPG/Beat'em all. Que l'on ait fait ou non le jeu original, il n'y a aucune raison de faire l'impasse sur ce remake.

X-Fab

X-Fab est ainsi surnommé car il a passé de longues années au département des affaires non classées du FBI, en compagnie de Mulder et Scully… en tant que pièce à conviction. Persuadé d’avoir été enlevé par des ET, et clamant haut et fort qu’ils l’ont torturé en lui passant la musique de Tetris en boucle durant des semaines, il sait qu’il est différent des autres. Il prétend que son contact avec des entités paranormales lui a alloué des pouvoirs surhumains : ses pouces seraient cent fois plus rapides et puissants que ceux du commun des mortels. En quête de pouvoir, il réunit une équipe d’exception sur WebOtaku afin de convertir l’humanité à la cause des loisirs geek. Ses spécialités : le RPG, le Survival-Horror, l’action-aventure, la baston, les jeux musicaux, et les cernes sous les yeux.

Les derniers articles par X-Fab (tout voir)

Laisser un commentaire sur cet article :