[TEST] Senran Kagura Estival Versus

Vous aimez l’été, la plage, les bikinis, mais surtout les melons et les pastèques ? Alors vous serez ravi d’apprendre que les ninjas de Senran Kagura sont de retour avec un nouvel épisode intitulé « Estival Versus » sur PS VITA et pour la première fois sur PS4.

Sur la plage abandonnée, coquillages et gros nénés

senran-kagura estival-versus-ps4_3Pour ceux qui n’auraient pas suivi jusque-là, Senran Kagura est une franchise dans le genre Beat Them All (ou BTA) mettant en scène de jolies shinobis aux formes plus qu’avantageuses. Après plusieurs épisodes sur consoles portables, la série arrive également sur consoles de salon avec ce nouveau titre que l’on peut considérer comme la suite directe de Senran Kagura Shinovi Versus sorti chez nous fin 2014 sur PS VITA.

senran-kagura estival-versus-ps4_5On y retrouve donc les différents protagonistes de cet épisode ainsi qu’une poignée de nouvelles demoiselles qui vont s’affronter, non plus dans leurs académies respectives, mais sur une île paradisiaque où elles sont propulsées pour d’obscures raisons. Soyons francs, le coup du changement de cadre pour la plage et le soleil n’est là que pour amplifier le côté ecchi de la franchise poussé ici à son paroxysme avec encore plus de filles en maillots, de poitrines démesurées, de poses suggestives, d’allusions coquines et bien sûr de déchirements de fringues à tout va. Par ailleurs, si Shinovi Versus n’était pas réputé pour l’intensité de son scenario, il avait le mérite de proposer un juste milieu entre moments légers et sérieux. Un équilibre que l’on ne retrouve pas dans Estival Versus, où la niaiserie des cut-scenes et des dialogues nous font régulièrement friser la syncope.

On ne change pas un ninjutsu qui gagne

senran-kagura estival-versus-ps4_4Heureusement, tout comme les autres opus de la franchise, le côté affriolant de Senran Kagura Estival Versus n’est pas le seul intérêt du soft. En effet, sous cet enrobage se cache un BTA en 3D fun et défoulant. Ceux qui ont passé quelques heures sur l’épisode précédent ne seront d’ailleurs pas dépaysés, le gameplay du titre étant un parfait copier/coller de celui introduit dans Shinovi Versus, agrémenté de quelques maigres nouveautés.

senran-kagura estival-versus-ps4_6Parmi elles, on peut désormais courir sur les murs et effectuer une attaque en y prenant appui, lancer des bombes trouvées sur le terrain et engendrant divers effets sur les ennemis (stun, brûlures, poison…) ou encore déclencher des combos aériens combinés lorsque l’on est accompagné par un autre personnage dirigé par l’IA. Pour le reste, rien n’a bougé d’un iota. On continu d’enchaîner combos au sol ou dans les airs et « Ninja arts » spécifiques à chaque personnage afin de se débarrasser de hordes d’ennemis faiblards ainsi que de boss un peu plus coriaces.

senran-kagura estival-versus-ps4_2Du côté des modes de jeu, on a le choix entre une ribambelle de missions que l’on peut arpenter en 3 niveaux de difficulté différents. On retrouve également un mode online avec des objectifs inédits qui diffèrent du simple PvP comme participer à une chasse aux culottes (…) ou coopérer avec d’autres joueurs pour empêcher des vagues d’ennemis de plus en plus puissantes de détruire un autel sacré. A noter que le net-code nous a paru très stable et que les parties en ligne sur la version PS4 du jeu peuvent accueillir jusqu’à 10 joueurs simultanément. Tous ces modes de jeu offrent au titre une durée de vie très correcte. De plus, si vous êtes un accro de la personnalisation, la fameuse « Dressing Room » vous occupera des heures durant.

Des Bonnets taille HD

senran-kagura estival-versus-ps4_1Pour ce qui est de la réalisation, Senran Kagura Estival Versus déçoit un peu, notamment en ce qui concerne sa version PS4. Si le jeu exploite très bien les capacités de la PSVITA comme son prédécesseur, la version PS4 souffre du syndrome du simple portage légèrement amélioré. Certes, sur la console de salon de Sony le soft affiche une résolution en 1080P et tourne en 60FPS, mais il ne corrige pas la survenue de ralentissements lorsqu’il y a trop d’ennemis et d’effets pyrotechniques à l’écran. Si l’on peut pardonner cette lacune technique sur la version PS VITA, difficile d’en faire autant sur la mouture PS4. Enfin, comme pour les autres épisodes de la franchise, le soin apporté aux héroïnes se fait encore au détriment des environnements désespérément vides et basiques.

L'avis de Samanomatou :www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Au final, Senran Kagura Estival Versus vous fera passer un agréablement moment pour peu que vous soyez un minimum fan de Beat Them All et de demoiselles à fortes poitrines. Toutefois, on reste un poil déçu par l’aspect technique de la version PS4 ainsi que par le manque d’originalité du titre qui s'apparente plus à une grosse mise à jour de l’épisode Shinovi Versus qu'à un nouvel opus à part entière.

Samanomatou

Samanomatou est aussi connu sous le nom de « Mat le Génie » par-delà les 7 mers, ou plus sobrement comme « Le Furax ». Certainement l’un des gamers les plus acharnés et persistants que nous ayons rencontrés, il est capable de recommencer 4 millions de fois le même passage tant qu’il n’a pas atteint le summum de la perfection. Expert du lancer de Sixaxis, il est aussi un grand amateur de Platine, ou plutôt de « Plataing » comme on dit chez lui à Marseille. Pour lui, faire 120 fois le tour du bac à farine en sautillant sur les mains pour un trophée de bronze, ce n’est pas un problème. Un type cinglé comme ça, il nous le fallait dans la team ! Ses spécialités : le RPG, la baston et les jeux d’action en tous genres.

Les derniers articles par Samanomatou (tout voir)

Laisser un commentaire sur cet article :