[TEST] A Story About my Uncle

Composé d’anciens étudiants suédois, le tout jeune studio Gone North Games avait, il y a déjà 2 ans de ça, distribué gratuitement une ébauche de A Story About My Uncle. Après une longue attente, c’est finalement le 28 mai de cette année qu’est sortie sur PC la version définitive de ce titre mélangeant plate-formes et aventure.

Il était une fois : Oncle Fred …

10706454_10204035004747232_1212038022_nPlutôt que de raconter une histoire de conte de fées à sa fille pour l’aider à s’endormir, un père, accessoirement héros du titre, décide plutôt de lui raconter une histoire à propos de son oncle.
Oncle Fred, ingénieur et voyageur de la famille, disparaît du jour au lendemain après être de nouveau parti en expédition. Mais ce jour sera différent pour son neveu. Suite à un excès de curiosité, il va découvrir la pièce secrète de la maison tenue par son oncle : l’observatoire. Après avoir traversé quelques pièces, notre héros du jour arrive en face d’une armure ultra high-tech permettant de le propulser en l’air avec force et de retomber sans une égratignure. Déclenchant un levier par erreur, ce dernier va être éjecté loin de chez lui dans un monde étrange suspendu dans les airs. C’est ainsi que l’aventure commence pour le neveu de l’oncle Fred .

À la recherche de l’aventurier perdu.

10707955_10204035004587228_190997998_nQuelques mètres foulés dans le Nouveau Monde, et nous voilà déjà en train de faire l’acquisition d’un gant grappin, nous permettant de jouer à Tarzan entre les rochers suspendus dans les airs. Le grappin, une fois activé, attire le joueur jusqu’au rocher visé, tout en le laissant flotter au-dessus d’une étendue d’eau sans fin. La difficulté se trouve dans l’inertie causée par l’attraction du grappin, ce qui nous oblige à anticiper les déplacements pour bien atterrir sur la plateforme ciblée et non dans l’eau. Après plusieurs passages assez faciles, on accéde à des upgrades automatiques du gant, permettant de s’accrocher à 2 puis 3 rochers pendant un même saut (le gant se réinitialise seulement si le joueur touche le sol), ce qui permet d’arriver d’un point A à un point B assez rapidement.

Grappin + bottes-fusée : cocktail de haute voltige !

10705000_10204035004787233_1444294074_nDans la deuxième moitié du jeu, des bottes-fusée s’ajouteront à l’inventaire de notre aventurier pour permettre à celui-ci de s’élancer avec force et rapidité dans les airs. On notera quelques soucis dans la physique pure du jeu, car il est assez difficile de pouvoir juger à quel moment précis il faut lâcher ou au contraire continuer sur le premier rocher pour arriver sain et sauf sur le second. Les collisions sont également parfois aléatoires, pouvant propulser le joueur dans l’eau si celui-ci arrive trop vite, malgré l’équipement qu’il porte.

10668316_10204035004867235_1114970261_nEn résumé, le début de jeu, plutôt calme, laissera place à une voltige plus frénétique. La sensation est bonne, on s’amuse à s’envoler comme Iron Man et se balancer comme Spider Man. C’est rapide, c’est fun, et il y a peu de temps de pause (malgré quelques passages subitement extrêmement ardus par rapport à l’intégralité du jeu). A Story About My Uncle fait clairement les yeux doux aux nombreux speed-runners, qui tenteront d’aller le plus vite possible en optimisant les déplacements du héros. Point positif, un mode Time Trial est spécialement proposé pour ces personnes désireuses de titiller le chronomètre.

Un plaisir bien trop court.

10682065_10204035004627229_1821034342_nConcernant la réalisation du titre, l’ambiance féerique qui se dégage du Nouveau Monde est palpable, rendant le voyage encore plus sympathique. Graphiquement, les textures ne sont pas dignes d’un tout dernier AAA, mais l’ensemble est mignon et reste agréable à l’œil. Toutefois, quelques points viennent gâcher un peu le tableau comme l’impression de copier-coller des cavernes ou encore l’esthétique des « hommes-grenouilles » totalement ratée. Pour finir, si le côté frénétique du jeu évoqué en amont est un des atouts, il peut devenir un gros point noir pour les joueurs lambda qui s’étaient lancés dans l’aventure en espérant en découvrir davantage. En effet, après 4 petites heures, on en a fait le tour. C’est rapide, bien trop rapide.

L'avis de ColorDream :www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Malgré une très bonne idée de départ, Gone North Games finit par ne nous séduire qu’à moitié avec son titre. Les environnements charmants, la sensation de vol bien présente, la jouabilité agréable et le mode Time Trial, qui comblera les speed-runners, sont autant d'atouts pour A Story About My Uncle. Néanmoins, sa narration creuse (pas vraiment aidée par la voix du narrateur qui semble déjà mort et enterré), ainsi que sa faible durée de vie l'empêchent de libérer tout son potentiel.

ColorDream

ColorDream est sur ce monde pour un but, un unique but : réaliser les rêves des petits geeks en quête de puissance. Il a donc écumé les contrées d'Azeroth pendant des années, a fait une pause et a repris du service sur les Champs de Justice, proposant ses talents et son doigté (de clavier pour certains, d'autres pour certaines) aux jeunes pousses rejoignant ses rangs.
Son adage ? "Moins tu dors, plus t'es fort".
Ses spécialités ? Les jeux indies (spécialement les horror games), les MMORPG et les MOBA.

Les derniers articles par ColorDream (tout voir)

Laisser un commentaire sur cet article :