[TEST] The Elder Scrolls V: Skyrim

Les jeux capables de nous scotcher devant l’écran au point d’en oublier la faim ou le sommeil sont plutôt rares. En général, ce type de symptômes qui font hurler Familles de France proviennent des MMORPG, de par leur univers immersifs et ultra-riches. La saga des Elder Scrolls réussit le tour de force de générer cette addiction à chaque épisode grâce à son monde d’une profondeur ahurissante. Si votre serviteur s’est forcé à sortir de Skyrim, le dernier opus, c’est bien parce qu’il fallait vous en parler ici !

the-elder-scrolls-v-skyrim-xbox-360-1320928274-207Dernier-né de la saga, Skyrim est sorti il y a à peine quelques semaines et s’est déjà vu attribuer les récompenses de meilleur jeu/RPG 2011 par de nombreux médias. Rien d’étonnant puisque cet opus réunit toutes les qualités que l’on recherche dans un jeu de rôle, à savoir une incroyable richesse associée à une technique de pointe et un gameplay solide majoritairement hérité de son prédécesseur (affiné pour les amateurs de furtivité). Les évènements du soft prennent place en l’an 4E201, soit 200 ans après la crise d’Oblivion.

Fus Ro Dah !

the-elder-scrolls-v-skyrim-xbox-360-1320928274-137L’épopée se déroule dans la contrée de Bordeciel, le territoire majoritairement enneigé des nordiques. Les magnifiques panoramas montagneux qui s’étendent à perte de vue, sublimés par une robe graphique impeccable, font instantanément mouche. Tout comme l’histoire de Dovahkiin, votre avatar façonné à partir des 10 races habituelles (rougegarde, nordique, bréton, khajiit, argonien, elfs noir, haut elfe, elfe des bois, impérial et orque). Ce dernier se voit sauvé d’une exécution par l’intervention fortuite d’un dragon, alors que cette espèce divine avait disparu depuis des lustres. La réapparition de ce fléau était annoncée par les parchemins des anciens, ainsi que l’éveil d’un homme né avec une âme de dragon ; le seul être capable de débarrasser le monde des monstres écaillés. Une prophétie qui explique vos compétences surnaturelles, et votre mission… Pour information, une langue draconique, avec son propre alphabet, a été imaginée pour Skyrim. Les dragons, tout comme les plus grands héros nordiques et votre avatar, peuvent utiliser des mots magiques criés dans cette langue, dont les effets se révèlent terrifiants.

the-elder-scrolls-v-skyrim-xbox-360-1320928274-174Mais ce n’est bien évidemment pas tout. Vos pérégrinations vous amènent à traverser les neuf châtellenies du continent pour croiser la route de plus d’un millier de NPC. Chacun a quelque chose d’intéressant à raconter, avec souvent une quête à la clef. Ces missions, toutes parfaitement scénarisées et mises en scène, vous conduisent dans plus d’une centaine de donjons, très souvent gigantesques. L’univers de Skyrim est juste colossal, à tel point qu’en faire le tour complètement – si cela est possible – requiert plus de 300 heures de jeu.

Venez comme vous êtes

the-elder-scrolls-v-skyrim-xbox-360-1320928274-197Mis à part les dragons, Bordeciel est secoué par une guerre civile. D’un côté, la légion impériale (en déclin depuis la crise d’Oblivion) promet une sécurité et une unité auxquelles certains Jarls adhèrent. Mais d’autres nordiques souhaitent s’affranchir de l’Empire et retrouver leur liberté. D’où la rébellion menée par Ulfric Sombrage et ses fidèles, entamée par l’assassinat du Haut-Roi Torygg, partisan de l’Empire. Le jeu vous proposera de choisir votre camp. Au beau milieu de ce chaos ambiant, plusieurs guildes vous tendent les bras. À commencer par celles des compagnons, des guerriers qui exploitent la force du sang de loup-garou, ou la guilde des voleurs, bénie par la déesse Nocturne. Plus secrète, la confrérie noire accomplie encore et toujours des contrats d’assassinat dans l’ombre. Les mages en herbe ont l’occasion de se former à l’académie de Fordhiver, tout comme les bardes à Solitude. Chaque guilde/clan dispense une flopée de quêtes interconnectées entre elles pour former un scénario à part entière, parfois même plus captivant que la quête principale.

Le crime était presque parfait

the-elder-scrolls-v-skyrim-xbox-360-1320928274-248Le principal (et le seul ?) défaut de Skyrim provient de ses bugs. Le syndrome Bethesda comme diraient les mauvaises langues. Si l’on peut comprendre la plupart des coquilles (qui bloquent la conclusion de certaines quêtes) vu l’étendue de l’univers avec laquelle les développeurs ont dû composer, rien ne peut justifier la version PS3 du titre absolument calamiteuse. Celle-ci devient en effet tout simplement injouable à cause du lag au bout de plusieurs heures. Aucun patch n’a encore été diffusé à l’heure où nous écrivons ces lignes, mais Bethesda promet de faire le nécessaire fin janvier.

Au final, Skyrim est bien la bombe tant attendue. Une perle comme on n’en voit que tous les 5-10 ans. Un Elder Scrolls en somme. Sur ce, si vous voulez bien m’excuser, il est temps pour moi d’y retourner car j’ai un dragon sur le feu !

X-Fab

X-Fab est ainsi surnommé car il a passé de longues années au département des affaires non classées du FBI, en compagnie de Mulder et Scully… en tant que pièce à conviction. Persuadé d’avoir été enlevé par des ET, et clamant haut et fort qu’ils l’ont torturé en lui passant la musique de Tetris en boucle durant des semaines, il sait qu’il est différent des autres. Il prétend que son contact avec des entités paranormales lui a alloué des pouvoirs surhumains : ses pouces seraient cent fois plus rapides et puissants que ceux du commun des mortels. En quête de pouvoir, il réunit une équipe d’exception sur WebOtaku afin de convertir l’humanité à la cause des loisirs geek. Ses spécialités : le RPG, le Survival-Horror, l’action-aventure, la baston, les jeux musicaux, et les cernes sous les yeux.

Les derniers articles par X-Fab (tout voir)

Laisser un commentaire sur cet article :